Navata, ville médiévale

Navata, ville médiévale

Navata, ville médiévale

Les origines médiévales de Navata (XIVe-XVe siècles)

Le centre urbain de Navata s’est développé autour de l’ancien hôpital, édifié à proximité d’un chemin médiéval très fréquenté, celui qui allait de Figueras à Besalú. L’institution, qui était également connue sous le nom de L’hôpital des pauvres, était déjà en fonctionnement depuis 1283. Les premiers logements et les petites industries s’établiraient très vite tout autour. De fait, ce premier regroupement urbanistique était surnommé «Villa Hospitalis», la ville de l’hôpital. À partir du XVe siècle, la corporation de la ville régie par des jurats, c’est-à-dire l’hôtel de ville de l’époque, était déjà documentée.

Avant l’existence du centre urbain actuel et à partir de 1051, Navata était déjà une importante baronnie avec son château érigé en pouvoir politique et l’église de Sant Pere Vell ou de Can Miró représentant le pouvoir religieux et, aujourd’hui encore, le blason de la ville arbore la couronne de baron.

Navata, ville fortifiée

Le titre de ville ou bourg, octroyé à Navata depuis très longtemps, indique que c’était une population qui, sans être une ville, détenait certains privilèges qui l’éloignaient de la condition de village. Être une ville signifiait que la prééminence de Navata sur les villages voisins était reconnue.

Étant donné sa localisation au sud de la chaîne des Pyrénées, la petite population médiévale était un important lieu de passage stratégique et de défense contre de possibles invasions. C’est la raison pour laquelle une fortification fut construite pour protéger la ville, certainement au XIVe ou au XVe siècle. De l’ancienne construction défensive, il reste bien peu de chose puisque la plupart des pierres ont servi à construire de nouveaux édifices comme l’église actuelle, l’autre ayant été démolie. Une partie du tracé de la muraille surmonte également certaines maisons modernes.

«El portal dels Valls» ou porte des Douves

La muraille avait un plan trapézoïdal et quatre portes. La porte de la partie nord de la muraille était appelée la porte des Douves. La douve ou fosse était l’excavation profonde qui se trouvait tout autour de la fortification, constituant un obstacle efficace contre l’invasion ennemie.

Close